YOM, “le silence de l’exode”
Yom (clarinettes, composition), Farid D. (violoncelle), Claude Tchamitchian (contrebasse), Bijan Chemirani (zarb, daf, bendir)
GUILLAUME SÉGURON, “nouvelles réponses des archives”
Guillaume Séguron (contrebasse, memory trigger), Pierre Vandewaeter (traitement sonore, spatialisation)
CLAUDE TCHAMITCHIAN, “2015”
Géraldine Keller (voix), Daniel Erdmann et François Corneloup (saxophones), Christophe Marguet (batterie), Philippe Deschepper (guitare), Claude Tchamitchian (contrebasse et composition)
FRANÇOISE ATLAN ET NIDHAL JAOUA, “l’Esprit de Grenade”
Françoise Atlan (voix), Nidhal Jaoua (qanun)
TIMOTHÉE QUOST, QUOSTET
Timothée Quost (trompette, bugle, composition), Alexandre Labonde (cor), Gabriel Boyault (saxophone ténor et soprano), Loïc Vergnaux (clarinettes droite et basse), Victor Aubert (contrebasse, basse électrique), Elie Martin Charrière (batterie, percussions)
CLAUDE TCHAMITCHIAN, “2015”
à l’AJMI, Avignon
LE LIEN - CLAIRE SALMON-LEGAGNEUR
Installation in situ


«Mémoires en portées»

La mémoire est intimement liée à tout ce qui nous constitue en tant qu’être humain. Dans nos vies et dans nos métiers, tout acte créatif s’inscrit dans une longue chaîne, se nourrissant de ce qui nous a précédé, permettant ainsi de poser les bases de ce qui nous suivra. Cette construction lente et inexorable est le moteur premier de ce qui a fait naître toutes nos civilisations, langues et cultures.
Au cours de l’histoire, certains peuples ont voulu imposer leur «chaîne constitutive» en lieu et place d’autres déjà existantes. Massacres, génocides, conquêtes et prises de pouvoir en ont été les conséquences directes et pourtant presqu’aucune de ces cultures n’a complètement disparu...Toujours quelque chose a survécu et c’est très souvent dans l’art qu’on trouve ces derniers refuges.
L’édition 2015 du festival «les émouvantes» vous propose de découvrir, à l’occasion du centenaire du génocide arménien, plusieurs expressions artistiques qui témoignent de la vitalité de toutes ces cultures dont nous nous souvenons et qui, loin d’avoir disparu, renaissent toujours plus fortes, nous apportant un magnifique message d’espoir en ces temps troublés où nos édiles oublient trop souvent que la culture nous fait bien mieux vivre ensemble que l’argent.

Claude Tchamitchian, directeur artistique
une proposition